Le Syndicat de l’Eau de l’Est Seine-et-Marnais s’engage activement pour la protection de la ressource en eau !

Face aux pollutions diffuses de la ressource en eau, le Syndicat de l’Eau de l’Est Seine-et-Marnais (S2e77) est entré en 2020 dans une démarche de préservation de ses captages en signant le Contrat de Territoire Eau et Climat (CTEC) de protection des ressources en eau de l’Est Seine-et-Marnais pour 2020-2025. Quels sont ses engagements pour préserver la qualité de l’eau ?

CTEC S2E77

La nappe du Champigny, la nappe de la Bassée et la nappe du Senonais permettent d’alimenter l’ensemble du territoire du S2e77 représentant 26% des communes seine-et-marnaises. Les captages du S2e77 prélèvent l’eau de ces nappes pour assurer l’alimentation de plus de 111 000 habitants soit 8% des seine-et-marnais. 58 captages sont classés sensibles et/ou prioritaires aux pollutions diffuses sur le territoire du CTEC. Le CTEC s’inscrit donc dans la démarche du S2e77 qui veut assurer aux usagers un service de l’eau optimum en préservant la ressource et la biodiversité. Protéger la ressource aujourd’hui, c’est garantir une eau de qualité demain.

La carte fait apparaître les zones prioritaires d'action concernées par le partenariat S2E77 - Caridf : pour le SDE77 : les ZPA de Doue, Hondevilliers, les Ormes-sur-Voulzie, Noyen-sur-Seine, Verdelot, Dagny - Bannost, et Saint-Rémy-la-Vanne - Jouy-sur-Morin ; pour la CA Coulommiers Pays de Brie Nangis : les ZPA de Aulnoy - Source de la Roche, Nangis et Coulommiers; pour Eaux de Paris : la ZPA Dragon - Durteint - Voulzie ; pour le SIAEP de Touquin : la ZPA Centre Brie.

Crédit photo : S2e77 – Zones Prioritaires d’actions du CTEC Est Seine-et-Marnais

En novembre 2020, le CTEC Est Seine-et-Marnais a été signé par le S2e77, l’Agence de l’Eau Seine Normandie (AESN), le Département de Seine-et-Marne, la Communauté d’Agglomération Coulommiers Pays de Brie (CACPB) et Eau de Paris.

Il vise à mettre en œuvre deux types d’actions sur le territoire de l’Est Seine-et-Marnais :

  • Non Agricoles : accompagnement des communes au Zéro Phyto, à l’assainissement et à la gestion des activités industrielles.
  • Agricoles : suivi des pratiques et accompagnement au changement (réduction des intrants, soutien à l’agriculture biologique, promotion de systèmes agro-forestiers et de pratiques alternatives).

Ces actions sont menées sur les neuf Zones Prioritaires d’Actions (ZPA) gérées par le S2e77, représentées sur la carte ci-dessus. Le lancement des plans d’actions s’est poursuivi au fil de l’année 2021 avec le démarrage officiel de trois autres ZPA :

  • Noyen-sur-Seine,
  • les Ormes-sur-Voulzie
  • et Coulommiers, Saint-Rémy-la-Vanne - Jouy-sur-Morin, Verdelot (regroupées sous l’appellation ZPA des Deux Morin).

Le CTEC est subventionné par l’AESN à hauteur de 50 à 80 % de son coût réel et le reste à charge est assumé par les maîtres d’ouvrage (S2e77, CACPB et le Département).

Mobilisation des agriculteurs

Le S2e77 a choisi de confier à la Chambre d’Agriculture de région Île-de-France la mise en place des actions agricoles collectives ou individuelles. Plusieurs activités sont réalisées telles que des réunions, journées techniques, visites d’exploitations, formations sur l’agriculture biologique ou raisonnée, des présentations de cultures à bas niveau d’intrants ou encore des conseils individuels aux exploitants visant à répondre précisément à leurs besoins. La mobilisation des agriculteurs pour la préservation de la ressource est bien évidemment indispensable à la réussite de ces plans d’actions. C’est pourquoi le S2e77 privilégie un travail de terrain en développant les collaborations avec l’ensemble des partenaires du monde agricole.

Crédit photo : S2e77 – Réunion de démarrage du plan d’action des Deux Morin.

Un groupe d'agriculteurs et de techniciens échangent, debout dans un champ de colza

Crédit photo : S2e77 – Présentation de l’itinéraire technique du colza sur la zone des Ormes-sur-Voulzie.

Suivi des actions

Le S2e77 est aussi en lien très étroit avec le Département de Seine-et-Marne et l’association de connaissance et surveillance de la nappe du Champigny, AQUI’Brie, pour la réalisation de ce CTEC. Dans le cadre de ce partenariat, un réseau de suivi de la qualité des captages est mis en place sur l’ensemble du territoire du CTEC. A partir d’un état zéro de la ressource, il va permettre de surveiller l’évolution de la qualité des captages au fur et à mesure de la mise en place des actions du contrat. En surveillant les différents éléments présents dans l’eau souterraine, il sera possible de réorienter les actions mises en place auprès des acteurs agricoles, communaux ou industriels.

Une communication active

Le S2e77 assure également une communication auprès du grand public afin de sensibiliser petits et grands aux enjeux de la préservation de l’eau. Il a participé à deux forums, à Provins en 2021 et à Donnemarie-Dontilly en 2022. Un stand en libre accès a permis d’expliquer l’action du S2e77 au travers du CTEC. Des ateliers « Veillons au grain, protégeons notre eau » pour des élèves de primaire et collège, ont été coanimés par le S2e77 et des agriculteurs et agricultrices. L’objectif était de faire saisir les relations entre activité agricole et protection de la ressource en eau, de la nappe phréatique jusqu’au robinet.