Glossaire

  • Faciès

    Toute portion de cours d'eau, présentant sur une certaine longueur une physionomie homogène de la pente, de la hauteur d'eau, des vitesses du courant et de la granulomètrie du substrat.

  • faux semis

    Technique consistant à travailler le sol comme pour un semis afin de faciliter la germination des graines des mauvaises herbes contenues dans le sol. Une fois celles-ci levées, on les détruit en les enfouissant avant de réaliser le semis.

     

  • feutre

    Le feutre est une couche de matière organique composée de tiges et de feuilles mortes ainsi que d’un entrelacs de racines, qui se forme entre la pelouse et le sol. Si la couche de feutre devient trop épaisse (au-delà de 2,5 cm), elle gêne l’infiltration de l’eau dans le sol, favorise un enracinement superficiel, augmente le risque de maladies et la sensibilité à la chaleur, au froid et à la sécheresse.

  • Filtration

    Passage de l'eau à travers un matériau (lit de sable par exemple) qui retient les matières en suspension.

  • Filtre à membrane

    Filtre composé d'une membrane poreuse qui sous l'effet de la pression laisse passer l'eau et retient les particules solides. La taille des pores détermine la taille des particules filtrées.

  • Fleuve

    Cours d'eau se jetant dans la mer ou l'océan et recevant des eaux provenant de ses affluents (rivières).

  • Floculant

    Produit chimique ajouté afin de produire des agrégats (flocs) ou pour accroître la taille ou la cohésion des flocs.

  • flottation

    Montée des matières en suspension dans un liquide vers la surface sous l'effet de l'entraînement par un gaz injecté à cet effet.

  • fonte des semis

    La fonte des semis entraîne une pourriture des plantules au moment de leur germination. Elle peut être due à différents champignons ( Fusarium, Rhizoctonia, Pythium, Phytophtora...).

  • Forage/Forage artésien

    Ouvrage destiné à capter et exploiter des ressources en eau souterraine. Un forage est dit artésien quand la pression de la nappe phréatique captive fait remonter l'eau à la surface du sol.

  • fosse toutes eaux

    Dispositif de pré-traitement destiné à la collecte, à la décantation et à la liquéfaction partielle des matières solides de l'ensemble des eaux usées domestiques, à l'exception des eaux pluviales. Réservoir fermé de décantation dans lequel les boues décantées sont en contact direct avec les eaux usées traversant l'ouvrage. Les matières organiques solides y sont partiellement décomposées par voie bactérienne anaérobie.

  • Frayère

    Lieu de reproduction des poissons. La femelle y dépose ses œufs et le mâle les féconde.

  • Fumagine

    La fumagine est provoquée par des moisissures noires dues à diverses espèces de champignons qui se développent grâce au miellat (excréments sucrés) sécrété par certains insectes piqueurs-suceurs ( pucerons , cochenilles , psylles…). Elle ressemble à une couche de suie déposée sur les feuilles. La nuisance est principalement esthétique, mais lorsqu'elle est trop abondante, la fumagine peut réduire la photosynthèse et affecter le développement de la plante attaquée

    Le meilleur moyen de lutte consiste à lutter contre les insectes à l’origine du miellat sur lequel se développe la fumagine. Sur les plantes d’intérieur, il peut être possible de laver les feuilles pour enlever le miellat et la fumagine. On peut aussi effectuer des tailles régulières pour favoriser la circulation d’air et la lumière.

  • fusariose

    La fusariose est une maladie courante des végétaux causée par des champignons du genre Fusarium. Elle se développe sur de nombreuses cultures, comme les tomates, les asperges, les melons, les concombres, les courgettes, les pois, les pommes de terre, l’ail, les oignons, les choux… Elle entraîne un flétrissement de la plante. Le champignon se conserve dans le sol, c’est pourquoi il est conseillé d’évacuer les résidus de culture et de pratiquer la rotation des cultures.