17e édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides

Du 20 au 30 mars 2022, c’est la semaine pour les alternatives aux pesticides. A cette occasion, voici quelques conseils utiles pour tous les jardiniers.
Se passer des pesticides sur les espaces publics est une volonté forte du Département de Seine-et-Marne, qui accompagne les collectivités vers le zéro pesticide depuis 2007.

17e édition de la Semaine pour les alternatives aux pesticides

Une réglementation de plus en plus contraignante

Les pesticides sont dangereux pour l’environnement, mais aussi pour votre santé et celle de vos proches. Apprenez à vous en passer !

Depuis le 1er janvier 2019, les particuliers ne peuvent plus acheter, utiliser et stocker des pesticides chimiques pour jardiner ou désherber.

Cette interdiction, issue de la loi Labbé, concerne aussi les collectivités, qui n’ont plus le droit depuis le 1er janvier 2017 d’utiliser les pesticides chimiques sur les espaces verts, les forêts, les voiries ou les promenades accessibles ou ouverts au public. Cette interdiction va s’étendre à de nombreux autres espaces à partir de 2022.

Que faire dans mon jardin?

Crédit photo : Stéphanie Hamon/SEPoMA/CD77 - Une lucine (Hamearis lucina)

Jardiner au naturel, ce n’est pas simplement utiliser un produit d’origine naturelle à la place d’un produit de synthèse. C’est une autre façon d’aborder le jardinage, en faisant preuve de réflexion et de bon sens !

Retrouvez des conseils et solutions pour jardiner sans pesticides dans notre rubrique  « Eco- gestes et jardinage » :

 

 

Réduction des pesticides dans les collectivités seine-et-marnaises

Crédit photo : CD77 - 9e édition de remise des Trophées ZÉRO PHYT'EAU, Château de Blandy-les-Tours

Le Département a mis en place dès 2007, en partenariat avec l’association AQUI’Brie, un accompagnement des communes de Seine-et-Marne vers le zéro pesticide.  Il récompense les collectivités ayant totalement arrêté l’utilisation des produits phytosanitaires (herbicides, fongicides, insecticides) depuis au moins deux ans pour l’entretien de leurs espaces publics.

96 % des communes seine-et-marnaises sont désormais accompagnées par le Département ou l’association AQUI’Brie dans une démarche de mise en œuvre des alternatives aux pesticides !

Les quantités de produits utilisés annuellement par les communes diminuent nettement : en 2021, entre l’étape de diagnostic et celle du suivi, 93 % des quantités de produits phytosanitaires ont été supprimées.

De plus, 342 communes accompagnées ont arrêté toute utilisation de pesticides, soit 67 % des communes seine-et-marnaises ! Parmi elles, 180 ont obtenu le Trophée ZERO PHYT’Eau et se sont donc engagées à maintenir l’entretien de leurs espaces sans produit phytosanitaire.